Greuh Sacerdotium - EVE Online Corporation
Visitez nos deux nouveaux forums :
arma.greuh.org
et
eve.greuh.org

Greuh Sacerdotium - EVE Online Corporation

Home of the Greuh
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Centre de Recherches Exégétiques du Greuh, le CREG

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marcus
Ahgreuh


Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 03/02/2010

MessageSujet: Centre de Recherches Exégétiques du Greuh, le CREG   Jeu 4 Fév - 19:01

Devant l'abondance des sources scripturaires, il a semblé utile de recenser les textes sacrés du Greuh, pour les discuter.
Le Canon du Greuh admet donc :
* la Génèse Greuh, en son livre VI,
* les dix commandements Greuh,

Le statut du 11ème commandement est encore incertain.

Aujourd'hui, le Ier commandement est discuté.
"Tu ne tueras point les autres adeptes du Greuh sauf circonstance exceptionnelle".
Cela paraît évident. Pourtant, le "sauf circonstance exceptionnelle" ouvre une possibilité, une restriction à l'injonction de ne pas occire l'adepte du Greuh.
Loin de rendre ce commandement impératif, s'appliquant toujours, une possibilité est ouverte, sans autre précision.
Il serait utile de déterminer quels sont les cas où l'adepte peut subir le feu :
On peut en imaginer une liste, ainsi :
par sa faute :
* haute trahison, collusion avec l'ennemi,
* détournement de fonds publics,
* corruption,
* acte(s) de piraterie caractérisée,
* attaques de la veuve et de l'orphelin, ou du newbie,

à sa demande :
* effacement d'un bounty placé sur sa personne,

par simple imprudence :
* usage involontaire d'armes non discriminantes au sein d'une flotte Greuh.

On le voit, rien n'est simple. Il faudrait également étendre ce Ier commandement à tous les alts éventuels d'un adepte Greuh : on ne peut en effet servir le Greuh avec un personnage et le desservir avec un alt. De là vient une conséquence : tous les alts devraient être connus de Greuh.
Le cas de l'insoumission n'est pas dans la liste car il semble que l'esprit du Greuh accepte une forme de liberté d'opinion.
albino
Revenir en haut Aller en bas
Anubis_94
Mega Greuh


Nombre de messages : 1431
Age : 104
Date d'inscription : 15/04/2009

MessageSujet: Re: Centre de Recherches Exégétiques du Greuh, le CREG   Jeu 4 Fév - 19:59

Bon ben, on se retrouve ce soir et on en discute?
J'ai un truc estampillé "heavy neutron" qui pourrait te donner la réponse Very Happy

Qu'on soit clair la dessus (essayer des fits, casser des ships entre nous ne pose pas de probleme, ça se rembourse)
Le podkill est en revanche un peu plus personnel, surtout venant d'un greuh envers un greuh.

Tu as listé pas mal de ces qui pourraient conduire à podkill, la plupart sont justement des cas ou la personne à tuer s'est mal comportée envers le Greuh, et le Greuh donnc l'autorisation de la pourchasser jusqu'au bout de la galaxie, tout en la bannissant de ses rangs Wink

Les cas excusés étant les "oops, 'pas fait expres" et ou tu accepte les "pov' merde" allant à ton encontre et de rembourser les 400M d'implants Wink
Revenir en haut Aller en bas
psilemnor
Ultra Greuh


Nombre de messages : 1859
Age : 45
Greuh LvL : Comptable-trésorier
Date d'inscription : 10/08/2009

MessageSujet: Re: Centre de Recherches Exégétiques du Greuh, le CREG   Sam 6 Fév - 13:46

Marcus, c'est ce qui s'appelle une entrée en fanfare !

cheers

_______________________________
Equation magique I&R :
puissance Greuh corp après opération > puissance Greuh corp avant opération



Revenir en haut Aller en bas
Marcus
Ahgreuh


Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 03/02/2010

MessageSujet: Re: Centre de Recherches Exégétiques du Greuh, le CREG   Dim 7 Fév - 14:06

Poursuivons, comme il y a une demande (aussi urgente que de l'ice alimentant une pos). Cool
Le deuxième commandement énonce :
Tu diras le nom du Greuh aussi fort et aussi souvent que possible.
Ici, c'est la double idée d'une intensité (aussi fort) et d'une répétition (aussi souvent).
Quand ce commandement fut révélé, si par aussi fort que possible, Greuh entendait le beuglement poussé par les jeunes recrues dans la cour de la caserne, les adeptes eussent pu craindre que les sons ne se déformassent. Le Greuh devenant un fort "Eurgh", "Euh", et finalement un "Eu "rauque.
Il vient que si le Greuh doit être prononcé aussi fort que possible, c'est sous la réserve de conserver l'intelligibilité du cri, primal certainement.
Quant au second aspect, la répétition du nom de Greuh, elle devrait éviter l'écueil d'une déclamation compulsive menant l'adepte au radotage.
La difficulté est là : dire fortement en conservant le sens, répéter sans appauvrir le reste du message.
albino
Revenir en haut Aller en bas
Gabriella Maktoum
Mega Greuh


Nombre de messages : 1485
Age : 33
Greuh LvL : Producteur de Greuh vaisseaux
Date d'inscription : 10/10/2009

MessageSujet: Re: Centre de Recherches Exégétiques du Greuh, le CREG   Mar 2 Mar - 0:30

En fait, par cette force, il est surtout voulu de souligner la puissance de la force magique du Greuh, illuminant la galaxie de ses feux et portant grâce et bénédiction à tout ceux qui propagerait sa bonne parole.
En effet, à l'instar de l'oppression exercé par les hérétiques sur les peuplades primitives encore non initiées, le Greuh entend apporter prospérité et longévité à ses croyants, attendant une foi inébranlable en retour.

Le mouvement du Greuh est, en grande partie, un prolongement des découvertes de Hrun le Tétraplégique au CCXXIIe siècle, peu diffusées sur le moment, puis surtout des théories de Goran Front-Plat (22 243-22 312). Une quête d’axiomes, de certitudes éprouvées, se poursuivit dans le mouvement du Karenianisme tout au long du CCXXIVe siècle

Bertj cul-de-jatte (22 246-22 316) développa les mathématiques et le calcul à partir de la découverte du chapitre 14 du Grand Recueil Éveillant à l'Univers du Greuh. Sa philosophie se démarquait également de celle de Emma Karena. Les philosophes amarr, comme Cho Bijoba et Omer Dalors , adoptèrent une démarche empirique, mettant l’accent sur les sens et l’expérience dans l’acquisition des connaissances, au détriment de la raison pure.

Harry Covert prit parti pour Emma Karena, surtout dans son Éthique. Il se démarqua pourtant de son aînée dans son Traité sur la réforme de l'éducation des jeunes gnous à 6 pattes, où il montra que le processus de perception engage non seulement la raison, mais aussi les sens et l’intuition. La conception de Harry Covert était centrée sur une vision de l’Univers où le Greuh et la Nature ne font qu’un. Cette idée deviendra centrale au siècle du Greuh, depuis Gerard Menvusa (22 242-22 327) jusqu’aujourd'hui

Un changement notable fut l’émergence de la philosophie naturaliste à travers toute la region Essence, incarnée par Gerard Menvusa. Ses idées, sa réussite indéniable à confronter et assembler les preuves axiomatiques et les observations physiques en un système cohérent, source de prédictions, donnèrent le ton de tout ce qui allait suivre son exemplaire Philosophiae Naturalis Principia Greuhtica (22 287). Pour montrer le progrès entre l’Âge de la Raison et le mouvement du Greuh, l’exemple de Menvusa reste en effet indépassable, en ce que le scientifique utilisa des faits observés empiriquement, comme la dynamique des planètes de Roger Pludbierdanlfrigo ou l’optique, pour construire une théorie sous-jacente expliquant ces faits a priori : la théorie du découpage aux blasters universelle. Ce mouvement correspond à l’unification d’un pur empirisme, comme celui de Mélanie Zetteofraisonarrivepourlapéro et de l’approche axiomatique de Emma Karena.

La croyance en un monde inintelligible desordonné par le Saint Esprit du Greuh a représenté le plus fort élan du questionnement philosophique sur la connaissance. D’un côté, la philosophie religieuse se concentrait sur la piété, la toute-puissance et le mystère de la nature ultime de Greuh ; de l’autre, des idées telles que le déisme soulignaient que le monde était visiblement compréhensible par la raison humaine et que les lois le gouvernant l’étaient tout autant. L’image du Greuh comme « Grand Chaos » pénétra alors les esprits, tandis que les observateurs du monde prenaient conscience que ce dernier semblait bel et bien parfaitement désordonné et que, dans le même temps, on réalisait des machines de plus en plus sophistiquées et précises.

Cette constance à rechercher et énoncer des lois, à déterminer les comportements particuliers, fut également un élément important dans la constitution d’une philosophie où le concept d’individualité prévalait, en somme où l’individu avait des droits basés sur d’autres fondements que la seule tradition. On parle alors d’avènement du sujet pensant, en tant que l’individu peut décider par son raisonnement propre et non plus sous le seul joug des us et coutumes. Ainsi, Jean Filmongilet rédigea ses deux Traités du gouvernement Gallente dans lequel il avance que le droit de propriété n’est pas familial, mais totalement individuel et retiré du travail consacré au terrain concerné, ainsi que de sa protection face à autrui. Une fois l’idée émise qu’il y avait des lois naturelles et des droits naturels, il devenait possible de s’aventurer dans les domaines nouveaux qu’on appelle maintenant le trade et le wardec.

Dans leur célèbre essai Was ist diese Scheisse ?, les 3 frères philosophes germains Jesus, Hans et Hubert Forme donnent du Greuh la définition suivante : « Le Greuh c’est la sortie de l’homme hors de l’état de tutelle dont il est lui-même responsable. L’état de tutelle est l’incapacité de se servir de son entendement sans la conduite d’un autre. On est soi-même responsable de cet état de tutelle quand la cause tient non pas à une insuffisance de l’entendement mais à une insuffisance de la résolution et du courage de s’en servir sans la conduite d’un autre. Aie le courage de te servir de ton propre entendement ! Voilà la devise du Greuh. »

Le Greuh se base donc sur la croyance en un monde irrationnel, désordonné et imcompréhensible, exigeant de l’homme l’établissement d’une connaissance également irrationnelle et désorganisée. Cela commence par l’idée que les lois gouvernent, aussi bien les cieux, que les affaires humaines et que le pouvoir du Prince émane de la loi et non l’inverse. La conception de la loi en tant que contrat social théorisée par Louis Kenétèpourri comme relation réciproque entre les hommes, plutôt qu’entre les familles ou des groupes, devint de plus en plus remarquable, accompagnée du souci de la liberté individuelle comme réalité imprescriptible - le seul droit tiré du Greuh. Le mouvement du Greuh créa ou réinventa donc les idées de liberté, propriété et rationalité, telles qu’on les connaît toujours aujourd’hui et telles qu’introduites dans la première philosophie politique : l’idée et le désir d’être un individu libre, liberté d’autant plus garantie que les Empires assure la stabilité des lois.

Pour comprendre quels changements interviennent réellement entre « l’Âge de Raison » et le « mouvement du Greuh », la comparaison entre Cho Bijoba et Jean Filmongilet est une bonne approche. Bijoba, qui traverse les trois quarts du CCXXIIIe siècle, a entrepris de classer de façon systématique les émotions humaines, ce qui l’amena à construire un système rigide garantissant par coercition la stabilité du chaos primaire - qui est la source de son travail. À l’inverse, Filmongilet voit en la Nature la source de l’unité et de tous les droits, que l’Empire doit s’assurer de reprendre et de protéger, non pas d’étouffer. Ainsi, la « révolution » culturelle entre les deux siècles fait intervenir la relation de l’homme à la Nature : on passe d’une vision noircie et chaotique, à une admiration du désordre naturel fondamental.

_______________________________
Celui qui fera lâcher sa prise aux fanatiques du Greuh est peut être né, mais il a déjà été vaporisé pour cet affront ... Greuh vobiscum, et cum spiritu tuo

Revenir en haut Aller en bas
Aerdalis
Prophète


Nombre de messages : 1785
Greuh LvL : Greuh tapeur
Date d'inscription : 13/12/2005

MessageSujet: Re: Centre de Recherches Exégétiques du Greuh, le CREG   Mar 2 Mar - 9:15

J'aime beaucoup. C'est bien structuré, clair et pourtant assez greuhesque. Une histoire de la libération philosophique de l'obscurantisme avec du Greuh dedans.

_______________________________
C'est un joli nom, tu sais ...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Centre de Recherches Exégétiques du Greuh, le CREG   Aujourd'hui à 9:01

Revenir en haut Aller en bas
 
Centre de Recherches Exégétiques du Greuh, le CREG
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Recherches] Recherche Bionicle 8942 Jetrax T6.
» Centre de formation semaine 7
» 3000 pts. (L2999) Les chasseurs d'hérétiques
» Demis ! Centre vs Bretagne ! Copiez vos défis...
» Voyage au centre de la Terre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Greuh Sacerdotium - EVE Online Corporation :: Public :: Religion-
Sauter vers: